Quelles sont les prérogatives des auxiliaires de vie ?

Les auxiliaires de vie sont des professionnels du domaine social qui viennent en aide aux personnes fragilisées par un accident ou dépendantes en raison de tout autre condition invalidante comme un handicap, un âge avancé ou même des difficultés avec la société comme on le verra plus en profondeur ici.

Description des activités à produire en tant qu’auxiliaire de vie

Abrégée en AVS, l’auxiliaire de vie peut se présenter pour effectuer plusieurs types d’activités d’aide à la personne comme l’accompagnement lors du lever ou du coucher, la toilette et autres soins hygiéniques ou encore le réglage des appareils pour les personnes en situation de handicap. Il est à préciser que malgré une occupation similaire, les auxiliaires de vie ne sont pas en mesure d’intervenir pour prodiguer des soins infirmiers.

En dehors de ses prérogatives de soutien physique, l’auxiliaire de vie peut également s’occuper de demandes plus basiques comme :

  • la préparation des repas ;
  • les courses ;
  • certaines démarches administratives ;
  • les balades.

Le rythme de travail des auxiliaires de vie est généralement compris dans une tranche horaire large qui va de 6 h 30 du matin jusqu’à 22 h au soir. Cette période d’activité peut prendre en compte les week-ends ou encore les jours fériés, et ce, dans le cadre d’une équipe pluridisciplinaire.

Formations et études demandées pour devenir auxiliaire de vie

Comme pour la majorité des métiers qui concernent l’aide à domicile, c’est par le diplôme d’État d’accompagnement éducatif et social ou DEAES qu’il faut passer pour prétendre à des postes d’auxiliaire de vie sachant que ce dernier est de niveau CAP. Pour intégrer une formation du genre, il est utile de savoir qu’aucune qualification préalable n’est exigée. Il faudra cependant passer par des épreuves d’admission qui prévoient un questionnaire d’environ 10 questions de 1 h 30 avec un entretien de 30 minutes pour déterminer le niveau de motivation.